Lire BERA

Comprendre et lire le Bulletin d’Estimation du Risque d’Avalanche (BERA)

Le Bulletin d’Estimation du Risque d’Avalanche (BERA) est un document incontournable pour tous les amoureux de la montagne en hiver. Il permet d’évaluer les conditions du manteau neigeux et les risques potentiels liés aux avalanches. Dans cet article, nous verrons comment lire et comprendre ce précieux outil pour profiter pleinement de tes sorties en toute sécurité.

Retrouve une sélection des top skis de randonnée pour ta future sortie

Analyse du BERA : structure et contenu

Pour bien appréhender le BERA, il convient tout d’abord de se familiariser avec sa structure et son contenu. Le bulletin se compose généralement de quatre parties principales :

  • Description des avalanches récentes
  • Estimation et évolution du risque
  • Description du manteau neigeux
  • Conseils pratiques

Description des avalanches récentes

Cette première partie recense les avalanches survenues dans les dernières heures. Elle donne une idée de l’activité avalancheuse actuelle et permet d’identifier les secteurs où les risques sont plus importants. Cette section indique également le type d’avalanche (plaque, coulée, etc.), ainsi que la taille et l’orientation des pentes concernées.

Estimation et évolution du risque

Cette partie présente une estimation du risque d’avalanche pour les différentes orientations et altitudes de la zone concernée. Le risque est exprimé en terme de niveau, allant de 1 (faible) à 5 (très fort). Le BERA donne également un graphique montrant l’évolution du risque dans le temps, permettant ainsi de visualiser rapidement la tendance.

Description du manteau neigeux

La troisième partie du bulletin décrit les caractéristiques du manteau neigeux, notamment les couches superficielles et les couches fragiles responsables du déclenchement des avalanches. Cette description permet de mieux comprendre les phénomènes liés au déclenchement potentiel des avalanches et d’adapter son comportement sur le terrain en conséquence.

Conseils pratiques

Enfin, la dernière partie du BERA propose des conseils pratiques pour réduire les risques d’avalanche. Ces recommandations couvrent différents aspects, tels que le choix des itinéraires, la progression en groupe ou encore l’utilisation d’équipements spécifiques comme le Détecteur de Victimes d’Avalanche (DVA), la pelle et la sonde.

Interpréter le niveau de risque d’avalanche

Comprendre le niveau de risque d’avalanche indiqué dans le BERA est essentiel pour anticiper et gérer correctement les dangers lors de vos sorties en montagne. Voici ce que signifie chaque niveau :

  1. Risque 1 (faible) : le manteau neigeux est généralement stable et les départs d’avalanche sont rares et limités à de petites coulées.
  2. Risque 2 (modéré) : le manteau neigeux présente une stabilité moyenne, avec quelques zones instables. Les avalanches sont possibles, surtout dans des secteurs spécifiques, comme les pentes raides exposées au vent ou aux variations de température.
  3. Risque 3 (marqué) : plusieurs couches fragiles sont présentes dans le manteau neigeux et les avalanches sont probables sur certaines pentes. Il est alors recommandé d’être particulièrement vigilant lors de la progression et de bien choisir son itinéraire.
  4. Risque 4 (fort) : le manteau neigeux est très instable et les avalanches sont nombreuses, pouvant même être spontanées. Dans ce cas, il est préférable d’éviter les zones à risque et de se contenter d’itinéraires sécurisés.
  5. Risque 5 (très fort) : les avalanches sont généralisées et incontrôlables, rendant toute activité en montagne extrêmement dangereuse. Il est alors impératif de renoncer à sa sortie et de rester à l’abri jusqu’à une amélioration des conditions.

Il est important de noter que le niveau de risque d’avalanche ne doit pas être la seule base pour prendre une décision sur le terrain. Il est essentiel d’adapter son itinéraire et ses actions en fonction des conditions observées et de son propre niveau de compétence.